Situé entre Feurs et Montrond-les-Bains, l’Écopôle du Forez abrite la plus grande réserve ornithologique de la région Auvergne-Rhône-Alpes. On y observe de nombreuses espèces d’oiseaux, de plantes et d’insectes remarquables.

À la suite des différents travaux de réhabilitation, la faune et la flore ont trouvé un lieu adapté à leur développement. De nombreuses espèces ont trouvé des conditions favorables à leur installation pérenne sur le site.

 

Iris des marais

Iris des marais

 

Par exemple, la limoselle aquatique, disparue du Forez depuis un siècle, est réapparue à l’Ecopôle  du Forez en 1996 à la faveur de travaux de génie écologique.

 

Nombre d’espèces connues (fin 2019)

Habitats naturels : 63, dont 11 d’intérêt communautaire

Plantes vasculaires : 675, dont 19 espèces protégées

Coléoptères : 386

Lépidoptères : 396

Odonates : 396

Avifaune : 278

Mammifères : 51

Reptiles :  11

Amphibiens : 14

Poissons : 37

 

Grèbes huppés

Grèbes huppés avec un poussin

 

La réintroduction du castor, une réussite incontestable

Malgré la présence d’habitats favorables, le castor d’Europe a nécessité une opération de réintroduction.
Présent en aval du barrage de Villerest à Roanne, le plus gros rongeur d’Europe est bloqué par cet ouvrage et ne peut pas recoloniser le fleuve plus en amont.

Autrefois largement présent dans la plaine du Forez et aujourd’hui intégralement protégé, il paraissait

dans le cadre du projet Ecopôle de le revoir sur les berges du fleuve.

C’est ainsi qu’en 1994, plusieurs individus issus des souches françaises (Rhône, Ardèche, Drôme) sont réintroduits sur le site. L’opération est un vrai succès puisque la première reproduction de ce gros mammifère a lieu deux ans plus tard, en 1996.

Depuis, l’espèce a totalement reconquis la partie du Fleuve située entre les deux grands barrages (Villerest et Grangent).

 

Castor d'Europe

Castor d’Europe